Étudier à l’étranger (Erasmus) : mon expérience

Hello, 

Aujourd’hui je reviens enfin pour vous parler de mon expérience d’étudiante au Royaume-Uni! Je suis très excitée à l’idée de vous en parler. J’ai pour projet de vous faire découvrir la région, j’ai d’ailleurs déjà publié un article sur Bath et Stonehenge deux endroits proches d’Exeter la ville ou j’étudie (et également la capitale de la région du Devon). 

Pour rentrer dans le vif du sujet, depuis janvier je suis étudiante à l’université d’Exeter. C’est une bonne université, plutôt bien classée. Cela met un peu la pression. Je suis partie via Erasmus comme beaucoup d’autres étudiants. J’y reste jusqu’en juin, un semestre donc. 

1. L’appréhension avant le départ 

Après avoir passée 4 mois au Canada pour mon stage, je suis donc rentrée pour les fêtes de Noël pour ensuite repartir en janvier. Mon premier sentiment a été l’excitation. J’étais aussi beaucoup moins stressée que lors de mon départ au Canada. Certes j’allais repartir de zéro une nouvelle fois, mais je l’avais déjà fait et j’avais déjà eu l’occasion d’affronter la vie d’expatrié à l’étranger donc ça a permis de me rassurer. Après je ne peux pas dire que ça a été moins difficile, ça l’a été d’une autre manière mais mon départ a été plus facile. Bouger constamment ses habitudes en si peu de temps c’est assez déstabilisant. Mais si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais. De nature plutôt réservée dans un premier abord c’était un challenge pour moi (même si je suis plutôt débrouillarde). Le petit truc en plus par rapport au Canada c’était la langue. Au Canada, le français est la deuxième langue officielle donc je pouvais toujours m’en sortir. Ici, les gens parlent uniquement en anglais et même si je me débrouille bien, ce n’est pas ma langue.

J’étais aussi assez nostalgique de mes mois passées au Canada. Je n’aurais pas pu rêver mieux, et je me suis demandée comment j’allais faire pour apprécier mon semestre universitaire comme j’ai apprécié mon semestre en stage. Mais j’ai décidé de positiver, et de partir dans un bon état d’esprit pour profiter au maximum de ma nouvelle expérience. La positivité les amis. C’est la clé. 

(Exeter lors du nouvel an chinois)

2. La différence entre les cours et la charge de travail en France et en Angleterre

Alors, il y a une énorme différence entre la France et l’Angleterre (je dirais même entre le système d’éducation anglo-saxon et le système français). Pour avoir mon semestre, j’avais besoin de valider 30 crédits. Pour valider ces crédits je n’ai eu besoin que de prendre 4 cours. 4 cours ! C’est dingue, quand je pense que j’ai le double, voir le triple en France. En tout j’ai 12h de cours par semaine, en comparaison d’environ 30 en France. Voila déjà une première différence assez énorme.

Ensuite, la charge de travail. Vu qu’il y a moins d’heures de cours, il y a énormément de travail à la maison.  Beaucoup de lectures à faire (et quand je parle de lectures je dirais en moyenne 30/50 pages par semaine par matière et parfois plus). Donc c’est énorme. Il faut pouvoir faire un résumé de ces lectures et les comparer car le cours se base principalement sur ça. En France, il suffit d’écouter un prof dicter son cours, et il y a quand même beaucoup moins de travail à la maison (même si il y en a) et beaucoup beaucoup moins de lectures. Au niveau de la participation, certains de mes cours en Angleterre sont uniquement basés sur ça. En France, ce n’est pas vraiment le cas, et les élèves participent également moins. 

Il faut aussi énormément se concentrer pour comprendre tout ce que les gens disent tout au long de la journée, et pour les lectures c’est pareil. Comment vous expliquez que parfois mon cerveau à la fin de la journée ne veut plus, il répond plus, il fait la grève. 

3. La différence d’environnement et l’adaptation à la langue

Je n’ai pas mis longtemps à m’adapter à l’environnement, après c’est sur que le premier jour j’ai eu un petit choc. La conduite est aussi très étrange pour moi ! J’essaye de ne pas paraître stupide mais j’avoue que je ne sais jamais si je dois regarder à droite ou à gauche avant de traverser. 

Pour la langue, ça va. Je m’y fais, je me force même à écrire et parler en anglais le plus possible (parfois même dans ma tête). Mais comme je l’ai dit, quand mes journées sont chargées à la fin je me sens quand même bien épuisée. 

4. L’université et la vie étudiante

Le campus universitaire est énorme. Au sein du « forum » c’est l’espèce d’accueil, on y trouve un prêt-à-manger, un café Costa, une supérette, des restaurants et pubs. Assez impressionnant, comparé à la taille de mon école en France. Je ne peux même pas parler de campus, même si mon école est en plein milieu du centre-ville donc j’ai accès à de nombreux commerces aux alentours. Mais ce n’est pas la même chose quand les commerces sont à l’intérieur même du campus. En tout cas, j’avoue que j’aime bien. L’université est immense, il y a énormément d’endroits ou on peut se poser pour travailler ou boire un café. Concernant mes sorties, je sors beaucoup moins ici qu’au Canada, mais la ville d’Exeter regorge d’endroits très sympa. Les pub et les cidres anglais sont exceptionnels ! 

(Le Forum)

J’apprécie mon expérience universitaire à l’étranger, et je trouve ça très enrichissant. J’apprends et j’étudie d’une manière différente et ça change. Je suis ici depuis janvier, et mes cours se terminent fin mars, donc d’ici très peu de temps finalement. Je dois dire que le deuxième semestre est plutôt court. 

Pour conclure, je recommande à n’importe qui de partir un semestre étudier à l’étranger pour découvrir de nouvelles choses, et étudier d’une manière différente. 

Et vous, quel est votre avis sur les études à l’étranger?

Je vous embrasse, et je vous dis à la semaine prochaine,

BrunetteMood

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux : 

unnamed

Publicités

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Kilda dit :

    Intéressant de pointer les différences entre les semaines des étudiants dans les deux pays. Ceci dit en France, je me souviens de profs qui te filaient des bibliographies de plusieurs pages pour approfondir le sujet. Les étudiants « investis » ou vraiment « motivés » peuvent également beaucoup lire chez nous !

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Oui tu as tout à fait raison ! Ici la différence c’est que c’est obligatoire finalement

      Aimé par 1 personne

      1. Kilda dit :

        Au plaisir de te lire !

        Aimé par 1 personne

  2. Mary dit :

    Hello !
    J’ai du faire un stage à Londres, il y a un an et demi, c’était génial ! Je comprends parfaitement le réflexe de regarder à gauche au lieu d’à droite et ainsi de suite. Mais on s’habitue rapidement. Attention aux taxis car eux, même s’ils te voient traverser et qu’ils reculent, ils ne s’arrêtent pas… Du moins, c’était le cas à Londres!
    Je vais voir de ce pas tes article sur le Canada car c’est là que je me rends dans quelques mois ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Hello ! bon je me sens moins seule alors haha… je suis dans une ville un peu plus calme donc je n’ai pas eu d’accident avec les taxis pour le moment haha ! J’espère que ces articles te fileront quelques idées 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Laurène dit :

    Ton expérience me donne vraiment envie! Merci pour cet article

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Merci à toi pour ton retour 🙂

      J'aime

  4. Sympa ton article! J’ai fait un semestre en Erasmus en Finlande l’année dernière et je te comprends tellement quand tu dis que ton esprit est totalement épuisé à la fin de la journée! Courage! C’est une expérience tellement enrichissante!!

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Oui c’est super enrichissant, et les efforts en valent la peine !

      J'aime

  5. Azylis dit :

    Comme toi je suis partie en Erasmus, en Suède plus précisément. Et c’est fou car je me retrouve dans quasiment tous les points de ton article !

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      J’ai également une amie qui est partie étudier en Suède. Oui c’est drôle !

      J'aime

  6. Etudier en erasmus c’est vraimer génial surtout pour apprendre une langue, il n’y a pas mieux que l’immersion totale. J’avais adoré mon année d’erasmus.

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Oui clairement c’est le meilleur moyen !

      J'aime

  7. Lirons d'Elle dit :

    Merci pour ton expérience vraiment intéressante 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Merci à toi pour ton commentaire 😀

      J'aime

  8. mystudiessacces dit :

    je suis jeune étudiant résident en cote d’ivoire qui aimerais bien pouvoir bénéficier de vos expériences ainsi que les perspectives pour acquérir une bonne formation a l’étranger

    merci à toi

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Hey! N’hésites pas à me contacter sur ma page Facebook par message privé pour me poser tes questions 🙂

      J'aime

      1. mystudiessacces dit :

        cool merci

        J'aime

  9. mynamesfiona dit :

    Coucou, merci pour ton article. J’ai fait un an au Canada et c’était vraiment une expérience extra. Le système est comme tu le dis pareil au Royaume Uni mais beaucoup de lecture. J’avais 5 cours pour avoir 30 crédits et heureusement que j’avais 2 cours de langues, sinon si je devais me taper 50 pages de lecture par matière, je pense que je n’aurai juste pas pu ahah. Sinon j’aimerai savoir comment est le mode de vie au Royaume Uni ? Est ce que les gens sont patients vu qu’on a forcément pas le même niveau en anglais qu’eux.

    Merci à toi

    Aimé par 1 personne

    1. brunettemood dit :

      Hey! Oui c’est sur que ça fait beaucoup de boulots! C’est un mode de vie qui ressemble beaucoup plus à celui de la France, les gens sont quand même très actifs et parlent assez vite aussi! Il faut s’accrocher pour pouvoir tout comprendre au début mais après au niveau de l’accent ça reste assez basique avec les cours on y est habitué ! Merci à toi pour ton passage 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s